Comment la gratitude peut changer ta vie

how_gratitude_can_change_your_lifeCombien de choses ont changé pour toi au cours de cette dernière année ? Au cours des six derniers mois ? Des trois derniers mois ? De la semaine passée ?

La majorité d’entre nous sommes très doués pour identifier nos limitations et nos problèmes . Nous savons “ce qui ne va pas” chez nous, et nous nous concentrons sur le fait de changer ça.  Ce dont beaucoup d’entre nous n’ont jamais fait l’expérience, c’est d’avoir quelqu’un qui nous aide à voir ce que nous avons changé et à le reconnaître et le célébrer !

“La difficulté avec le fait de nous juger et nous focaliser sur ce qui ne va pas, c’est qu’en fin de compte, cela s’avère destructeur pour nous…”

D’une certaine manière, reconnaître ce que nous avons créé ou changé, semble presque être un sacrilège.  On a dit à beaucoup d’entre nous, que c’était de l’arrogance ou de la vantardise ou que ce n’était pas productif. Ceci soutient simplement l’idée que nous devrions constamment nous juger pour voir ce qui ne va pas. J’ai récemment entendu une femme parler de comment sa mère lui répétait sans cesse : “Je  te dis seulement ce qui ne va pas chez toi afin que tu saches ce que tu dois changer.”

La difficulté avec le fait de nous juger et nous focaliser sur ce qui ne va pas, c’est qu’en fin de compte, cela s’avère destructeur pour nous, nos vies et notre manière de vivre. Le jugement ne nous permet pas de grandir ou de créer, il crée seulement plus de choses qui ne vont pas.

Voilà un exercice que tu peux essayer.  Choisis un morceau de fruit. Tu peux en manger une bouchée ou pas. Prends un stylo et un bout de papier et écrit 5 choses qui ne vont pas avec ce morceau de fruit. Il peut s’agir de la couleur, ou il y a une tache brune ou peut-être que son goût pourrait être meilleur, etc.  Comment te sens-tu après avoir écrit ces cinq choses “qui ne vont pas” ? Comment est ton regard sur ce morceau de fruit ? As-tu une sensation de création ou d’expansion ? Ou as-tu une sensation de contraction ? Maintenant, prends un moment et détruis et décrée toutes tes projections, attentes, séparations, rejets et jugements par rapport à ce morceau de fruit  (Tu as juste à demander pour que ça se produise.)

“Qu’est-ce qui est bien, juste et correct à ton sujet que tu ne saisis pas ?”

Prends quelques minutes pour faire quelques pas, tu peux aller dehors et respirer profondément deux ou trois fois.  Maintenant reviens au morceau de fruit.  Cette fois, tu vas reconnaître cinq choses pour lesquelles tu as de la gratitude par rapport à ce fruit.  Prends un moment pour vraiment regarder sa couleur, pour savourer son goût, pour considérer la contribution qu’il pourrait être pour toi ou pour ton corps.  Ecris les cinq choses positives à propos de ce morceau de fruit. Qu’est-ce que tu remarques?  Est-ce que tu te sens plus expansé ? Qu’est-ce que cet exercice te montre sur ce qui se passe quand on se focalise sur identifier et corriger ce qui “ne va pas chez nous” ?  Es-tu disposé à changer de focalisation ?

Il ne s’agit pas d’inventer des choses ou de prétendre que les problèmes n’existent pas – il s’agit de passer de la chasse aux problèmes à la reconnaissance de ce qui va bien et d’aller de l’avant. Il existe un outil très puissant d’Access Consciousness qui pose la question: “Qu’est-ce qui est bien, juste et correct à ton sujet que tu ne saisis pas ?” Essaies de poser cette question au cours de ta journée, en remplaçant le “ton” et le “tu” par “mon” et “je”.  Qu’est que cela pourrait créer ?

Alors que nous cessons de rechercher uniquement “ce qui ne va pas” chez nous, nous cessons également de nous focaliser sur notre passé.

“Et si tu n’étais pas défini par ton passé?”

Et si tu n’étais pas défini par ton passé ?  Si tu te focalises sur les moments où tu as été désagréable ou méchant avec quelqu’un, peux-tu vraiment aller de l’avant ?  Fais amende honorable si tu le dois et choisis d’être différent. Quand tu es gentil avec quelqu’un (y compris avec toi), s’il te plait, reconnais-le!  Le simple fait de le reconnaître, nous conditionne à choisir plus de cette énergie.

Souvent, nous voyons ce que nous cherchons. Si tu cherches ce qui ne va pas chez toi, c’est ce que tu vas trouver.  Si tu cherches ce qui est bien, juste correct chez toi, tu vas trouver beaucoup plus de cela !

Une chose qu’il faut noter ici : une des raisons pour lesquelles il nous arrive souvent de ne pas reconnaitre nos progrès, c’est qu’une fois que quelque chose a changé, on ne se souvient plus de “comment c’était”. Si tu te rongeais beaucoup les ongles et que, tout d’un coup, tu as arrêté de le faire, ne pas te ronger les ongles te semblera normal et te ronger les ongles ne fera même pas partie de ton univers !  Il peut être utile d’enrôler un ami ici.  Choisis quelqu’un pour qui tu comptes vraiment et demande-lui s’il a remarqué des changements chez toi. Il est fort possible que sa vision de toi sera beaucoup plus claire que la tienne !

En reconnaissant ce que tu as changé, au lieu de te focaliser sur ce qui “ne va pas” chez toi, tu prends en main la création d’une vie et d’un futur plus expansifs et plus joyeux.  Est-ce que cela pourrait-être une contribution pour toi ?

“En reconnaissant ce que tu as changé… tu prends en mains la creation d’une vie et d’un futur plus expansifs et plus joyeux.”

Est-ce que tu souhaites plus de changements ? Plus d’outils pour voir ce qui est bien, juste et correct chez toi ? Peut-être que le livre du  Dr Dain Heer, Sois Toi et Change le Monde serait une contribution.

how_gratitude_can_change_your_life

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail