Écouter la voix de ton corps

 

Juin 2017 Article de la newsletter d’Access Consciousness

 

Traduction du blog en anglais : http://access-consciousness-blog.com/2017/05/listening-to-your-bodys-voice/

Article de Blog par Kass Thomas

Écouter ton corps peut rendre ta vie tellement plus facile.

La plupart des gens tiennent un monologue à leur corps, en lui donnant des ordres ou en le jugeant constamment. Ceci peut mener à la dépression et à une mauvaise estime de soi.

Et s’il existait une approche différente ?

Commencer à dialoguer avec ton corps ouvre un tout nouveau monde de possibilités.

Poser des questions au corps, par exemple, est une manière facile d’entamer ce dialogue et cela crée ta vie à partir d’un espace de communion avec les corps plutôt qu’à partir des limitations. Ceci va au-delà des points de vue sur ce qui est bien ou mal, juste ou faux et qui créent la séparation et le jugement.

Est-ce qu’il t’arrive de projeter des pensées, sentiments et émotions sur ton corps, de le scruter et d’attendre des résultats basés sur tes jugements ? Changer ceci peut-être un jeu d’enfant. Voici une excellente manière de commencer. Parle AVEC ton corps et non À ton corps.

Et si chaque fois qu’il y a une intensité dans ton corps ou une sensation qui n’est pas confortable, tu posais une question au lieu de paniquer ou d’aller dans la défense ou le jugement ?

L’une de mes questions préférées est : « Corps, qu’essaies-tu de me communiquer avec cette intensité ? »

L’intensité ou la douleur, ainsi qu’on l’appelle souvent, est le moyen par lequel le corps te communique une prise de conscience. Si tu es disposé à entendre les messages subtils de ton corps, alors tu n’aurais peut-être plus à faire l’expérience de la douleur.

Souvent, ces messages subtils concernent l’environnement dans lequel tu te trouves. Il peut s’agir d’un élément, un produit chimique ou une personne qui n’est pas compatible avec toi et avec ton corps. Parfois, ces douleurs que tu ressens dans ton corps ont à voir avec l’intensité de la douleur de quelqu’un d’autre. Quelqu’un est peut-être en train de vivre un inconfort et ton corps te donne des informations à ce sujet.

Alors, si au lieu de faire des suppositions sur ce qu’est ce message, tu demandais d’avoir plus d’informations et que tu commençais à écouter la réponse ? Est-ce que cela pourrait changer ce qui est possible pour toi, pour ton corps et ta vie et permettrait plus d’aisance ?

Un dialogue, contrairement à un monologue, va dans les deux sens. C’est un aller-retour, un appel et une réponse.

Plus tu dialogues avec ton corps, pose des questions et écoute la réponse avec chaque pore de ton être, plus la relation que tu as avec ton corps devient fine et intime.

Tu peux facilement commencer à t’amuser avec ton corps en posant des questions et en écoutant la réponse énergétique que te donne ton corps.

L’une des manières les plus faciles de parler à ton corps est de poser des questions dont la réponse est un oui ou un non.

  • Pose une question à laquelle tu sais que la réponse est NON, et observe ce qui se passe dans ton corps.
  • Ensuite, pose une question à laquelle tu sais que la réponse est OUI et observe ce qui se passe dans ton corps.
  • Commence à observer comment ton corps te répond OUI et comment il te répond NON.

C’est la voix de ton corps, elle te donne des informations qui peuvent rendre ta vie tellement plus facile, si tu t’entraînes à écouter.

Voici un exemple :

« Est-ce mon corps est assis ? » et « Est-ce que mon corps est debout ? »

L’une des deux questions aura un OUI pour réponse et l’autre un NON.

Observe si tu as des sensations différentes dans ton corps quand la réponse est OUI et quand la réponse est NON.

Plus tu t’exerces à faire ça, à poser différentes questions et à observer la réponse énergétique, plus tu vas améliorer ta capacité à reconnaître la voix de ton corps et à entrer dans un dialogue qui peut littéralement te sauver la vie.

Et si toi et ton corps, ensemble, aviez toutes les réponses que tu recherches, à des questions que tu n’as tout simplement jamais posées ?

Serais-tu prêt à t’amuser à découvrir ce que ton corps sait ?

Essaie ! Tu découvriras peut-être le meilleur compagnon que tu as jamais eu, mais que tu n’as pas reconnu.

Tu peux en apprendre plus au sujet des Classes Corps et des outils d’Access ICI. Et tu trouveras des livres et d’autres ressources sur ce sujet ICI.

 

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail