Pourquoi les classes d’Access sont chères

par Eugénie Jamet – CF, France

Aussi paradoxal que cela puisse paraître chaque fois que les Tarifs d’Access augmentent Gary Douglas cherche à nous faire travailler sur la reconnaissance de notre valeur personnelle.
Je me souviens en décembre 2014, je venais de recevoir mon diplôme de Facilitatrice Bars et j’avais déjà commencé à programmer mes classes de Bars pour le début de l’année suivante, et patatatra Access nous annonce que les tarifs des classes Bars allaient augmenter de 50% ! J’étais dans un état de colère non contenu, je vivais cette décision comme une véritable trahison, comment Access avait-il pu nous faire cela, j’ai immédiatement appelé Meena Goll qui était la facilitatrice certifiée qui m’avait formée, afin de pouvoir partager tous les PDV que cela faisait remonter chez moi, et aussi certainement me donner son point de vue sur la question qui sans aucun doute rejoindrait le mien….

Je me souviendrais toujours de la question que Meena m’a posé ce jour-là : Es-tu prête à abandonner Access à cause de cette décision ? La réponse était bien entendu non, puisque je témoigne aujourd’hui, et j’ai commencé à réfléchir sur ce que cet inconfort faisait remonter chez moi, et pour la première fois j’ai touché du doigt que je n’étais pas prête à recevoir l’argent… En effet j’ai immédiatement pris conscience que si j’avais commencé Access avec ces nouveaux tarifs, cela n’aurait pas été un obstacle pour moi de payer plus cher ces classes, mais par contre je partais du principe que mes futurs clients, EUX ne pourraient pas accepter de ME payer ce tarif-là ; Waouh, quelle prise de conscience incroyable, je refusais de recevoir ! Et là a commencé pour moi, le début d’un vrai travail sur ce sujet qui continue encore pour moi aujourd’hui. Au passage, en un an j’ai doublé mon chiffre d’affaire.

Cela ne concerne pas seulement l’argent que nous recevons, mais aussi l’argent que nous consacrons aux classes d’Access, et pour cela cette vidéo est très instructive.

En fait Gary Douglas est pour moi un « bulldozer de la conscience », il cherche en permanence à nous faire avancer sans relâche sur ce chemin, pour repousser nos limites mentales et nous autoriser à accéder à cet espace d’être infini que nous sommes réellement ; est-ce que ce chemin est toujours confortable ? Non bien entendu, il nous fait sortir de notre « zone de confort inconfortable », repousser ces limitations, ces points de vue fixes qui nous enferment.

Eugénie Jamet

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail