Retrouver l’espoir quand tout semble perdu

PAR LE DR DAIN HEER 

Est-ce que tu regardes parfois le monde autour de toi et tu te dis que ça ne te suffit pas ? As-tu déjà souhaité qu’il y ait une possibilité différente ? Comme par exemple qu’il n’y ait pas autant de jugement entre les gens ? Peut-être de vivre dans un monde où il y a plus de gentillesse, de douceur ?

J’ai toujours su qu’il y avait quelque chose d’autre qui était possible. J’ai toujours voulu participer à la création de ça. Je n’arrivais juste pas à trouver comment faire marcher tout ça. Comment faire marcher MA vie. J’avais fait tout ce que tu es supposé faire ici-bas pour avoir une vie géniale. J’avais établi un cabinet de chiropraxie qui avait du succès. J’avais une fiancée dont tout le monde disait qu’elle était parfaite pour moi. Je vivais dans la belle ville de Santa Barbara. Vu de l’extérieur, j’avais tout pour être heureux. Mais tu sais quoi ? J’étais extrêmement malheureux.

Chaque jour, après que ma fiancée soit partie au travail, je me recouchais et me mettais à pleurer. Déprimé. Désespéré. Débordé. Ce sentiment de ne pas parvenir à tout gérer, je le connaissais bien.

J’ai essayé tout ce que j’ai pu trouver pour me soigner. Je pensais : « Je DEVRAIS être heureux. Je DEVRAIS être satisfait. Je DEVRAIS pouvoir faire ce que j’aime et être capable de payer mon loyer. Je ne DEVRAIS PAS avoir ce sentiment maladif d’insatisfaction. » Mais je l’avais. Et aucune modalité, aucun processus, aucun livre de développement personnel, rien ne parvenait à faire partir durablement ce mal-être. J’étais déprimé et malheureux si souvent. Je ne savais pas quoi essayer d’autre. Je ne savais quoi faire d’autre. Je ne voyais pas pourquoi continuer à vivre si les choses ne changeaient pas. J’étais prêt à m’en aller.

… J’en avais assez.

J’ai choisi le jour. Le jour où j’allais en finir. Le jour où j’allais mettre fin à mes jours. J’ai laissé échapper une toute dernière requête pour l’Univers, “Univers ! Tu as 6 mois ou je m’en vais.” Et je ne disais pas ça à la légère.

Une semaine plus tard j’étais en train de feuilleter les petites annonces et j’ai vu cette toute petite annonce qui disait « Access. Tout de la vie me vient avec aisance joie et gloire. Appelle Shannon. » Tout en mettant le journal de côté j’ai dit, « Pollyanna a mis une annonce dans le journal. Aisance, joie et gloire ? Plutôt douleur, souffrance et horreur ! »

La semaine suivante j’ai revu la même annonce. Cette fois j’ai appelé. Quand Shannon a répondu je lui ai demandé : « Qu’est-ce que tu fais ?! » Elle m’a parlé des outils d’Access Consciousness®. Réticent et sceptique, j’ai pris rendez-vous.

Ce premier rendez-vous a été le commencement d’un tout nouveau monde pour moi. Alors que je continuais avec Access, j’ai découvert des outils que je pouvais appliquer à ma vie de tous les jours, et ils marchaient vraiment ! Comme j’utilisais les outils de plus en plus, j’ai commencé à me réveiller le matin avec un sentiment de possibilité ! Pour la première fois depuis longtemps, j’étais heureux et reconnaissant d’être sur la planète. Et tu sais quoi ? Ce bonheur, ce sentiment de possibilité, il continue de grandir encore maintenant, chaque jour un peu plus !

Et toi ? Qu’est-ce que tu recherches que tu n’as pas encore réussi à trouver ? Est-ce que c’est la joie de vivre ? Connais-tu ce sentiment de désespoir et d’insatisfaction ? Te demandes-tu parfois si ta vie, telle qu’elle est actuellement, est vraiment la seule chose qui est possible ? Est-ce que tu désires quelque chose de plus ?

Je suis la preuve vivante qu’il y a quelque chose de plus qui est possible. Il y a un espace de joie et d’aisance auxquel tu peux accéder.

Voici trois outils qui ont changé ma vie dynamiquement et qui peuvent aussi changer la tienne :

  • Faire taire les bavardages dans ta tête : Est-ce que tu as parfois l’impression que tes pensées, sentiments et émotions te crient dessus et que peu importe ce que tu fais tu ne peux pas les arrêter ? Alors voilà le truc, 98% des pensées, sentiments et émotions dont tu as conscience ne t’appartiennent même pas. Tu es comme une radio médiumnique géante qui capte tout ce qui se passe autour de toi. La prochaine fois que tu te sens déprimé, en colère, irrité, triste, seul, ou que tu as de la peine à te lever le matin parce que ces sentiments sont vraiment forts et envahissants, pose cette question : « A qui ça appartient ? » Si tu remarques que tout devient plus léger dans ton monde, ça veut dire que ces sentiments ne sont pas les tiens. Dis simplement : retour à l’expéditeur.
  • Change ton mental : Ton point de vue crée ta réalité. La manière dont tu crois que quelque chose va se passer est la manière dont ça va se passer. La manière dont tu te sens à propos de quelque chose, la manière dont tu penses à propos de cette chose, c’est de cette manière-là que ça va apparaître. La bonne nouvelle c’est que si tu changes ton point de vue tu peux changer ta réalité. Tu peux commencer à changer ton point de vue sur la vie en disant : « Tout de la vie me vient avec aisance joie et gloire. » Dis-le 10 fois le matin et 10 fois le soir. Quand nous avons le point de vue que la vie est remplie d’aisance, de joie et d’abondance, l’aisance, la joie et l’abondance vont apparaître parce que ton point de vue va créer cette réalité pour toi.
  • TU peux changer ton monde : Les outils d’Access Consciousness sont là pour renforcer en chacun sa capacité à savoir qu’il sait. Tu es beaucoup plus grand et plus puissant que tu n’as jamais voulu le reconnaître. Quand tu commences à réaliser ça, peu importe les choix que tu as fait par le passé, peu importe où tu en es maintenant, tu peux faire un choix différent aujourd’hui.

Ces trois questions peuvent t’aider à découvrir le cadeau que tu es et te donner les outils pour choisir quelque chose de nouveau :

  • Qu’est-ce que tu penses que tu ne peux pas gérer qu’en fait tu pourrais ?
  • Où as-tu appris que tu devais avoir une porte de sortie au lieu d’avoir les moyens de créer une possibilité ?
  • Quel est le cadeau que tu es, que si le monde perdait, le monde deviendrait un endroit moins merveilleux parce que tu n’es plus là ?

Il y a toujours de l’espoir. Il y a toujours une possibilité différente. Le monde peut être différent. Ta vie peut être beaucoup plus grande que tout ce que tu as vécu ou même espéré.

J’ai été dans cet état où je cherchais une porte de sortie. Je connaissais bien ça. Et je peux te dire, si tu ne vois pas les autres choses qui sont disponibles, ne laisse pas tomber. Elles sont là, et si tu choisis de poser des questions, si tu choisis de reconnaître que tu n’es de loin pas aussi foutu que tu veux bien le penser, si tu choisis d’inviter l’aisance et la joie de vivre à venir jouer avec toi, tu peux avoir l’aventure de vie qui va bien au-delà de tout ce que tu as pu imaginer jusqu’à maintenant.

 

Blog par le Dr Dain Heer
Initialement publié sur https://consciouslivingtv.com/health/finding-hope-when-lost.html

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail