Témoignage Classe de facilitateurs certifiés au Costa Rica

J’ai participé à ma première classe de facilitateurs certifiés cette année, en août, au Costa Rica. Et je suis ravie d’avoir fait ce choix.

Je m’étais d’abord inscrite pour suivre la classe CF à Rome, en mars, sans écouter la lourdeur que je ressentais par rapport à cette classe. Mais les choses ne se mettaient pas en place avec aisance. J’ai commencé par stresser…puis je me suis rappelée d’un outil de base : poser des questions ! J’ai alors réalisé que la décision de faire la classe à Rome était fondée sur des points de vue qui ne m’appartenaient pas : « C’est le choix logique, Rome c’est tout près, j’ai commencé Access il y a longtemps donc ce serait le moment,  je suis en retard par rapport aux autres, il y a des gens qui ont commencé Access bien après moi et qui seront CF avant moi, etc… »

Et quand j’ai considéré l’option d’aller au Costa Rica, c’était léger. Je savais aussi que mon corps avait très envie de se retrouver au milieu de cette nature luxuriante que j’avais vue sur des photos.

Cette classe, que j’ai eu le plaisir de traduire, a été une magnifique expérience. Le dernier jour, j’ai eu la perception énergétique de toutes les « pépites » de conscience offertes par Gary et Dain au cours de ces 5 jours. C’était si léger et spacieux. Un vrai cadeau. Pas seulement pour faciliter des classes mais applicable à tout dans ma vie, car la conscience ne se limite pas à une salle de classe.

J’ai beaucoup de reconnaissance quand je regarde le chemin parcouru pour arriver jusque-là. J’ai suivi ma première journée Bars en février 2012. J’avais si peu d’argent à l’époque, qu’une amie avait dû m’aider à financer cette formation. Alors, s’il y en a parmi vous qui regardent les prix des classes et se disent qu’ils n’auront jamais les moyens de les payer, je sais ce que c’est. Et je sais aussi que cela peut changer en utilisant les outils d’Access.

En 2012 également, j’avais vu une vidéo de promotion pour une classe ESB, où Dain commençait à faire travailler les participants les uns avec les autres – exactement ce que j’avais envie de faire ! A ce moment-là, la classe SOP (Symphonie des Possibilités) n’existait pas encore et les prérequis pour l’ESB étaient plus nombreux. Je me souviens avoir regardé le prix des prérequis, calculé la somme totale que cela représentait et avoir pleuré de frustration devant mon ordinateur !

Mais je n’ai pas abandonné. J’ai utilisé les outils et ressources que j’avais à disposition, notamment les émissions de radio gratuites de Gary et Dain, que j’ai écoutées et réécoutées, et petit à petit ma situation avec l’argent a changé et j’ai pu participer à de plus en plus de classes.

Gary dit que la clé du succès est de ne jamais abandonner, ne jamais céder et ne jamais renoncer. Je dois dire que…c’est vrai !!!

De nouvelles possibilités s’offrent maintenant à moi en tant que CF et je me réjouis de les explorer.

Sylvia Mottier

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail