Relax, Max !

Les vertus de la détente

Pensez-vous avoir besoin de pression pour créer ? Culpabilisez-vous dès que vous ne faites « rien » ? Combien de force utilisez-vous pour créer votre vie, votre business, vos relations ? Oups… Relax, Max !

Faire, faire, faire

Dans cette réalité, nous avons été entraînés à faire. C’est ce qui est valorisé. Peu importe ce que cela crée. Du moment que vous faites, vous n’êtes pas paresseux. Faire est louable tandis que la paresse est cataloguée comme un défaut. Et vous ne voulez pas être considéré comme paresseux, n’est-ce pas ?

Vous êtes peut-être de ceux qui ont été étiquetés comme hyperactifs (ou bien, vous êtes en train de le découvrir !), et on vous a dit qu’être hyperactif, c’était hyper faire. Et si, en réalité, c’était être hypercréatif ? Et comme on vous a dit que c’était hyper faire, vous vous êtes alignés sur cela et vous faites, faites, faites. Ainsi, vous collez bien à votre étiquette d’hyperactif. Vous êtes dans le bon. Ouf. Et pourtant, est-ce que c’est satisfaisant pour vous ?

Si vous saviez que vous étiez en réalité hypercréatif, est-ce que cela changerait quelque chose ? Est-ce que vous concrétiseriez plus de choses ? Et… est-ce que vous seriez plus détendu ? Plus épanoui ?

Le stress et la contraction

Le stress est une contraction. Elle est physique, mais elle est aussi énergétique. Vous contractez votre corps, mais aussi votre être.

L’un des reproches que l’on fait aux hyperactifs justement, c’est qu’ils ne parviennent pas à se concentrer ou qu’ils ne parviennent à se concentrer qu’un laps de temps très court. Pourtant, se concentrer, c’est aussi se contracter.

Quand vous vous contractez (= quand vous stressez, quand vous vous concentrez, quand vous faites, faites, faites), vous réduisez aussi le champ de votre conscience. Votre visibilité des possibilités est fortement réduite. C’est comme si vous fonctionniez avec des œillères qui limitent votre champ de vision.

Votre potentiel créatif en est réduit d’autant. Mais, vous ne le réalisez peut-être pas, car vous êtes si rapide et efficace que vous produisez probablement bien plus que la moyenne. Imaginez ce que vous pourriez créer si vous n’aviez pas ces œillères ?

La détente et l’expansion

Si au contraire, vous vous détendiez, vous expanseriez votre champ de conscience, vous n’auriez plus d’œillères qui vous limitent et vous verriez toutes les possibilités.

Le souci, c’est que nous avons été tellement conditionnés à être contractés, que c’est devenu notre état d’être de base. Pourtant, pensez aux fois où vous avez créé miraculeusement. Vous savez, ces fois où vous avez juste demandé : « Ça ! » et tout s’est mis, les choses se sont enchaînées avec aisance et vous saviez exactement quoi faire ? Vous étiez détendu et expansé. Il n’y avait pas de stress, pas de prises de tête, n’est-ce pas ?

C’est là en réalité votre état naturel. Votre état d’être infini. Mais il y a encore une embûche. Qu’est-ce que la détente pour vous ? Pour la plupart des gens, la détente, c’est quelque chose qui ressemble à cette définition : repos, loisir entrecoupant les occupations. Dans quelle mesure avez-vous acheté cette définition ?

Ainsi, on assimile souvent se détendre comme ne rien faire. Mais, encore une fois, vous ne pouvez pas ne rien faire, sous peine d’être paresseux. Et cela, vous ne voulez décidément pas, n’est-ce pas ? Résultat des courses, vous n’êtes pas du tout détendu !

Faire et agir, deux choses différentes

À l’origine, le mot détente ou le mot relaxation, c’est simplement l’action de relâcher ce qui est tendu. Il n’est nullement question de ne rien faire. Vous pouvez très bien être dans l’action et être détendu.

En général, quand vous faites, faites, faites, vous êtes sous la pression d’un résultat, d’une attente, ou vous devez justifier un salaire, ou pallier un manque de revenus… Et tout part de la tête.

Quand vous êtes, c’est-à-dire que vous ne fonctionnez pas à partir du mental, vous êtes comme l’arbre dans la forêt, le dauphin dans la mer, la fleur dans le champ. L’arbre est arbre, le dauphin est dauphin et la fleur est la fleur. C’est tout. Et lorsqu’une action est requise, l’action se produit.

Votre vie ressemble de plus en plus à ce que vous désirez

De même, quand vous êtes détendu, sans stress, hors de votre tête et que vous êtes, votre champ de conscience est étendu et vous voyez les possibilités, vous voyez où votre action est requise. Et vous voyez où vous devez laisser être les choses, où vous devez nourrir de votre énergie plutôt que de vos actions. Et tout cela, avec aisance. Vous êtes dès lors bien plus créatif.

Votre vie ressemble de plus en plus à ce que vous désirez. Elle devient une création consciente qui n’est plus le fruit fortuit de vos réactions ni de vos coups de force. Repensez à vos créations miraculeuses dont nous parlions plus haut. Vous étiez dans l’action, sans frénésie, mais avec une « force tranquille ».

D’accord, la détente, mais comment y parvenir ?

Il serait bon que vous sachiez ce qui vous détend, ce qui détend votre corps. Vous pourriez commencer à rédiger une liste de tout ce qui vous apporte cela. Cela pourrait être une balade tranquille en bord de mer, recevoir un massage divin, comme ce pourrait être un galop effréné à cheval ou encore une course contre la montre. Et si vous êtes hypercréatif, se pourrait-il que vous soyez justement plus détendu dans l’action que dans l’inaction ?

Une même chose qui pourrait être stressante pour l’un pourrait être extrêmement relaxante pour un autre. Nous sommes tous uniques et donc différents ! Vous devez écrire votre propre liste parce que personne ne pourra la faire à votre place.

Quelques outils

Et observez les moments où vous virez au stress et à l’hyper faire. Rappelez-vous alors que vous avez une autre option à votre disposition : la relaxation ! Et vous passerez alors à l’hypercréation…

Regardez où dans votre vie vous fonctionnez principalement à partir de la pression, de la contrainte, de l’obligation, de la force. C’est à ces endroits-là que vous devrez instaurer de la détente.

Demandez très régulièrement : « Univers/Corps, montre-moi ce qu’est la vraie détente pour moi ? » Demandez aussi à avoir de la clarté et de l’aisance avec cela.

Quand vous êtes dans la détente, le reste de l’Univers aura beaucoup plus d’aisance à mettre en place exactement ce dont vous avez besoin pour créer la vie et le monde que vous désirez vraiment.

Pour aller plus loin

Avez-vous déjà reçu des séances d’Access Bars® ? Elles apportent énormément de détente profonde !
En voici quelques témoignages.

Lisez aussi notre page consacrée aux Access Bars sur le site d’Access Consciousness.