Travail énergétique — les possibilités sont au-delà du bien-être

Anthony Mattis parle de la Symphonie des possibilités

La difficulté avec le travail énergétique, c’est qu’il est très difficile de mettre des mots sur ce que c’est, ou ce que cela « fait ». Le Dr Anthony Mattis relève le défi pour nous lors de cette interview où je l’interrogeais sur la Symphonie des possibilités.

D’où vient la Symphonie des possibilités ?

AC Blog : Anthony, comment parlerais-tu des séances de Symphonie à quelqu’un qui n’en a jamais entendu parler ?

Anthony : Nous sommes tous uniques et nous vivons les séances énergétiques d’Access de manière unique, c’est pourquoi il est si difficile d’en parler. Je partagerai donc ici ma propre perspective.

L’énergie de la Symphonie des possibilités est née de la Synthèse énergétique d’Être créée par le Dr Dain Heer. À l’époque, il proposait ses séances énergétiques au fond de la salle lors des classes de Gary Douglas, le fondateur d’Access Consciousness®, et les gens adoraient ces séances.

Un jour qu’il assistait à un concert à New York, Dain vit à quel point chaque instrument était une composante essentielle à l’ensemble de l’œuvre. Il n’y a pas un instrument plus important qu’un autre, c’est leur contribution unique qui crée la magnifique symphonie. Ce qui lui donna l’idée d’appeler cette énergie La Symphonie des possibilités qui est pratiquée aujourd’hui par de nombreux Praticiens de la Symphonie.

À quoi ressemble une séance de Symphonie ?

La Symphonie est l’une des nombreuses ressources énergétiques de la palette d’Access Consciousness. Durant ces séances, les mains sont parfois posées sur le corps, mais le plus souvent on ne travaille pas du tout sur le corps. En réalité, on travaille sur les corps énergétiques, les corps subtils et l’être infini. Bref, c’est, comme j’aime à le dire, une technique d’être.

Et c’est l’occasion tant pour la personne qui reçoit que pour le praticien de faire exploser leurs limitations. Quand je parle de limitations, je parle de domaines de votre vie où vous fonctionnez à partir de l’inconscience et de l’anticonscience. La personne peut alors commencer à avoir un espace de communion avec le corps, l’être et les possibilités.

Qu’est-ce que cela crée dans la vie des gens ?

Tandis que vous commencez à dissoudre ces limitations, vous commencez à avoir plus d’espace.

Ainsi, la personne qui reçoit la séance commence à reconnaître qu’elle a plus à sa disposition que ce qu’elle a jamais imaginé auparavant. Et donc cela crée plus de possibilités. Comme son nom l’indique, c’est une Symphonie des possibilités.

Vous commencez à fonctionner à partir des possibilités au lieu de fonctionner à partir des drames et mélodrames de votre vie. La Symphonie vous donne un sentiment plus grand d’être soi et plus de communion.

Une approche différente de la vie, du corps et de la douleur

AC Blog : Dans cette réalité, quand on a mal quelque part, on va chez le médecin et on lui demande de nous « réparer ». Quand on a mal à nos émotions, on va chez le psy et on lui demande de nous « réparer ».

Ce qui revient à nous considérer d’emblée comme « cassés » et impuissants. Access a une approche totalement différente qui ne part pas du principe que nous sommes cassés ou qu’il faille nous réparer. Peux-tu nous parler de cela ?

Anthony : En effet, nous vivons dans un système où nous sommes devenus dépendants de la médecine et des médicaments, où nous ne pensons pas par nous-mêmes. Je n’aime pas ce que la médecine est devenue aujourd’hui. Elle excelle pourtant dans les cas d’urgence ou en cas de diabète et des choses de ce genre. L’approche d’Access Consciousness est d’empuissancer les gens à savoir qu’ils savent. Access encourage les gens à poser des questions.

Renforcer en chacun sa capacité à savoir qu’il sait

Quand vous savez que quelque chose cloche, c’est parce que vous avez conscience de quelque chose qui cloche. Vous n’avez peut-être pas le vocabulaire médical ni la formation scientifique pour en parler, mais vous avez un savoir, profondément en vous, qui sait ce qui est juste pour vous. Pour vous, l’être et pour votre corps.

Notre travail dans Access est de renforcer en chacun sa capacité de savoir qu’il sait. Et de permettre à chacun de commencer à avoir une plus grande communion avec son corps en lui posant des questions : « OK, Corps, que requiers-tu ? Que voudrais-tu manger ? Quels vêtements voudrais-tu porter ? »

Et même après avoir étudié la chiropraxie et suivi d’autres formations holistiques, je me surprends encore à tomber dans le piège du : « Comment réparer ça ? » Au lieu de demander : « Qu’est-ce qui est juste ici que je ne saisis pas ? Corps, que requiers-tu en réalité ici ? Quelle contribution requiers-tu ? » Au lieu d’être vraiment présent à mon corps et de lui poser des questions. Pas à partir du jugement, mais à partir des possibilités. Votre corps vous mettra sur la voie des personnes, des informations et des choses qui seront une contribution pour lui.

Arrêter d’essayer d’être normal

AC Blog : Tu expliques souvent que tu n’aurais jamais imaginé travailler avec l’énergie comme tu le fais aujourd’hui. Qu’est-ce que cela a changé dans ta vie d’avoir cette capacité à ta disposition ?

Anthony : Comme tu le dis, je ne me voyais pas avec ces capacités. J’ai toujours été ouvert à tout ce qui est alternatif. Et je suis le pire vendeur de la planète Terre !

Je me suis fait virer de beaucoup de jobs de commercial que j’ai eus parce que, pour moi, si cela ne vient pas du cœur, des profondeurs de mon être, oubliez-moi ! On peut m’expliquer intellectuellement pourquoi quelque chose est une bonne idée, mais si ça ne vient pas du fond de mon être, je ne vais pas pouvoir la vendre.

Même avec la chiropraxie, j’avais trouvé des outils et des techniques qui étaient un peu marginaux, mais pas trop marginaux, parce que je ne savais pas comment j’allais pouvoir les vendre ou les communiquer à des gens normaux. Ils allaient penser que j’étais bizarre, alors j’ai passé une énorme partie de ma vie à essayer d’être normal.

« La Symphonie fait partie intégrante de qui je suis »

Quand j’ai commencé Access Consciousness, j’ai eu des résultats si profonds ! Ils ont commencé à faire partie intégrante de moi-même. Ce n’est pas quelque chose qui m’est arrivé, c’est quelque chose qui m’a enveloppé, qui a imprégné toutes les cellules et les molécules de mon corps et de mon être. Je savais. Et fonctionner à partir de son savoir est au-delà de l’intellect.

Même un revolver sur la tempe, je ne désavouerais pas ce que je sais. Parce que ce serait comme me couper les jambes. Alors, j’ai commencé à être ces outils. Pas toujours, pas tout le temps, mais j’ai commencé à reconnaître que j’avais toujours été comme cela. Tout simplement, je n’avais jamais eu le terrain de jeu pour développer ces capacités avant Access Consciousness. Il y a presque douze ans maintenant.

C’est simplement qui je suis. C’est comme si, avant, je me cachais, me courbais, me pliais, me mutilais pour être normal. Pour rentrer dans les paradigmes des autres. Quand je pratiquais la chiropraxie, j’étais très différent des autres chiropraticiens. J’avais vraiment du mal dans la région, parce que les gens sont très normaux et conservateurs ici.

“La planète entière est mon terrain de jeu.”

Mais maintenant que je suis facilitateur d’Access Consciousness, le monde est à mes pieds. Je ne suis plus limité par l’endroit où je vis. Si la planète entière est mon terrain de jeu, j’ai beaucoup plus de chances de rencontrer des gens qui ont la conscience, mais qui n’ont pas eu la permission de se lâcher. Et c’est que la Symphonie des possibilités apporte, elle vous donne la permission d’enfin vous lâcher énergétiquement et être vous.

AC Blog : Un mot pour conclure, Anthony ?

Anthony : Je ne sais plus qui a dit cela, mais j’adore cette citation : « La vie commence là où finit votre zone de confort. »

AC Blog : Oh, voilà une autre histoire pour un autre article !

Pour commencer :

Dr Anthony Mattis

  • Retrouvez Anthony Mattis sur le site d’Access Consciousness.
  • Explorez la page Symphonie des possibilités d’Access Consciousness. Sachez que ces séances peuvent également se dérouler en ligne.
  • Le Dr Dain Heer et le Dr Anthony Mattis seront à Paris Avant-goût Paris le 28 octobre 2023 et vous proposeront un séminaire d’introduction à la Symphonie. Cet événement est ouvert à tous ! Inscriptions ici.